II. Le « je-me » du touchant-touché introjectif