Troisième partie. Aspects institutionnels