Préface de la huitième édition

Dans l’intervalle qui a séparé la publication de la dernière (la septième) édition de cet ouvrage, en 1922, de l’édition présente, l’Internationaler psychoanalytischer Verlag, à Vienne, a publié mes Gesammelte Schriften. Le second volume de cette collection reprend exactement la première édition de la Traumdeutung ; tous les additifs ultérieurs sont publiés dans le troisième volume de la collection. Toutes les traductions de mon livre parues dans ce même laps de temps correspondent à l’édition en un seul volume de l’ouvrage ; I. Meyerson a publié sous le titre de La Science des Rêves, dans la « Bibliothèque de Philosophie contemporaine », une traduction en français, en 1926. John Landquist en a publié une en suédois, Drômtydning, en 1927. Luis Lopez Ballesteras y de Torres publie une traduction en espagnol qui forme les volumes VI et VII des Obras complétas. La traduction en langue hongroise que, dès 1918, je croyais sur le point d’être publiée n’a pas encore paru jusqu’à ce jour.

J’ai continué, même dans l’édition que je présente aujourd’hui, à traiter cet ouvrage comme un document historique ; je n’y ai apporté que les modifications auxquelles j’ai été conduit par la volonté de clarifier et d’approfondir mes opinions. Ainsi, finalement, j’ai été amené à y inclure une liste d’ouvrages sur les problèmes du rêve publiés depuis la première édition de mon livre et à ne plus tenir compte des chapitres correspondants des éditions précédentes. Les deux contributions d’Otto Rank aux éditions précédentes : « Rêve et poésie », « Rêve et pensée créatrice », ont été également omises.

Vienne, décembre 1929.