Introduction.

Plusieurs collaborateurs de cette série d'autobiographies 1 commencent la leur par quelques réflexions relatives à la particularité et à la difficulté de la tâche par eux assumée. Je crois pouvoir dire que ma propre tâche semble encore compliquée par ceci : j'ai déjà publié à diverses reprises des études telles que celle qui m'est ici demandée, et la nature du sujet veut que mon rôle personnel y soit davantage mis en avant qu'il n'est d'usage ou qu'il ne semble en général nécessaire.

J'ai fait, en 1909, à la Clark University de Worcester (Massachusetts), en cinq conférences, le premier exposé du développement et du fond de la psychanalyse. J'y avais été appelé à l'occasion du vingtième anniversaire de la fondation de cette Université 2. Récemment j'ai cédé à la tentation de donner à une publication américaine un article de contenu analogue, cette publication d'ensemble, Des débuts du XXe siècle, ayant reconnu l'importance de la psychanalyse de par l'attribution d'un chapitre spécial 3. Entre les deux s'intercale un écrit : « Contribution à l'histoire du mouvement psychanalytique » (Zur Geschichte der psychoanalytischen Bewegung), paru en 1914, qui contient en somme tout l'essentiel de ce que j'aurai à dire ici. Comme je ne voudrais pas me contredire ni non plus trop me répéter, il me va falloir essayer de trouver une nouvelle formule de mélange entre les exposés subjectifs et objectifs, entre le biographique et l'historique.


1 Cette autobiographie de Freud a paru dans Die Medizin der Gegenwart in Selbstdarstellungen (La médecine du présent : autobiographies), Leipzig, 1925. (N. d. T.)

2 Ces conférences ont paru en anglais dans le American Journal of Psychology, 1910, en allemand, sous le titre Über Psychoanalyse, chez F. Deuticke, Leipzig-Vienne, 70 édition, 1924. Ces conférences, traduites en français, ont paru en 1921 à Genève chez Payot. sous le titre Cinq leçons sur la psychanalyse. Pour les autres références bibliographiques, voir la Bibliographie à la fin. (N. d. T.)

3 These eventful years. The twentieth century in the making as told by many et its makers. Two volumes. London and New-York. The Encyclopaedia Britannica Company. Mon article, traduit par le Dr A. A. BrilI, constitue le chapitre LXXIII du second volume.