[Dédicace]

À la mémoire de Karl Abraham avec reconnaissance et admiration

On est parfois troublé par cette multitude de phénomènes que nous offre le vaste domaine de la vie psychique chez l’homme, depuis le jeu de l’enfant et les autres manifestations primitives de l’activité fantasmatique, en passant par le développement initial des intérêts et des aptitudes dans l’enfance, jusqu’aux réalisations les plus éminentes et les plus originales de l’âge mûr. C’est alors qu’il faut se rappeler que, dans la pratique et la théorie de la psychanalyse, Freud a mis à notre disposition un moyen d’explorer cet immense espace et de pénétrer la sexualité infantile, source inépuisable de toute vie.

Abraham.

(Psychoanalytische Studien zur Charakterbildung, p. 51.)