Note du traducteur pour la première édition

Il y a vingt-cinq ans8 paraissait, simultanément dans le texte allemand et dans sa version anglaise, la première présentation systématique des conceptions hardies et des innovations techniques dont Mme Mélanie Klein, élève de Ferenczi et d’Abraham, avait enrichi, au cours d’une douzaine d’années, la théorie générale de la psychanalyse et ses applications thérapeutiques chez l’adulte comme chez l’enfant9.

Du couple de jeunes analystes auquel l’auteur avait confié la traduction française de cet ouvrage, seul le signataire a pu poursuivre et terminer le travail entrepris en commun. Il tient à y associer le souvenir de la compagne qui fut sa collaboratrice jusqu’aux derniers jours de sa vie.

Mme Marcelle Spira a participé à la préparation de l’index de cette édition, et rédigé toutes les notes (sauf les N. du T.). Plusieurs de ces additions de l’auteur sont essentielles à l’intelligence de l’œuvre, et celle qui accepta la responsabilité de les traduire mérite un particulier hommage de reconnaissance.

L’édition anglaise de La Psychanalyse des enfants servit de base à cette traduction. Cependant, chaque fois que surgissait un doute ou une hésitation, l’original allemand fut consulté et respecté. On retrouvera ici des passages entièrement omis dans le texte anglais, entre autres l’importante observation clinique de Mr. A.

Afin de réduire au minimum les erreurs d’interprétation dans la première exposition globale de sa doctrine en langue française, l’auteur a révisé avec soin chacun des chapitres et a parfois recommandé des modifications conformes à l’évolution de sa pensée. Ainsi le terme d’INSTINCT est, dans l’édition française, réservé aux seuls instincts de vie et de mort ; de même les mécanismes de réparation ont remplacé les processus de « restitution », comme le laissaient prévoir les publications plus récentes de l’école kleinienne.

Nous avons généralement traduit, à la suggestion de l’auteur, par production ou donnée, Darstellung (représentation), qui se réfère à ce que l’enfant a dit ou fait au cours de sa séance ; parfois « manifestation » ou « thème » est employé dans ce sens. Nous avons préféré psychisme à « esprit », pour Psyché (mind) ; travail d’élaboration à « élaboration interprétative », pour durcharbeiten (working through), et compulsion À la répétition (plus correct, à notre avis, que « compulsion de répétition ») à « automatisme de répétition », pour Wieder-holungszwang (répétition compulsion).

Les questions de vocabulaire prennent, dans une entreprise de ce genre, une importance exceptionnelle. Il s’agit en effet de créer un usage, d’écarter certains termes équivoques, d’intégrer au langage psychanalytique des équivalents durables pour des concepts nouveaux. La liste qui suit a reçu l’approbation de l’auteur.

Analyse des enfants = Kinderanalyse (child analysis).

Analyse des jeunes enfants = Frükanalyse (early analysis). « Analyse précoce » est une expression impropre et ambiguë. Analyse par le jeu = Spielanalyse (play analysis).

« Bon », « bonne » (objet, père, mère, etc.) = « gute » (« good »). (Les guillemets indiquent le caractère subjectif ou fantasmatique de la qualité de l’objet).

Clivage (de l’objet ou de l’imago en deux objets partiels, « bon » et « mauvais ») = Spaltung (splitting). (Morcellement = splitting into bits).

Fantasme (fantasmatique) = Phantasie (phantasy). Ces termes ne s’appliquent qu’aux processus fantasmatiques inconscients de la vie psychique ; la connotation de fantasme conscient est rendue par « fantaisie » ou « rêverie ».

Femme (mère) au pénis = Frau (Mutter) mit dem Pénis (woman (mother) with a pénis). Ne pas confondre avec la femme ou mère « phallique ».

Intérieur (de la mère) = Innere, Leibesinnere, Innere des Leibes (inside, interior of body). Ne pas confondre avec le corps (Leib, Mutterleib ; body) ou le ventre (Bauch ; abdomen, belly) de la mère. Intériorisation et introjection sont synonymes.

« Mauvais », « mauvaise » (objet, père, mère, etc.) = « böse » (« bad »).

Voir l’explication donnée à « bon », « bonne ».

Parents combinés = vereinigte Eltern (combined parents)10. Phase d’exacerbation du sadisme = Höchstblüte des Sadismus (phase of maximal sadism).

Premier, première (situation anxiogène, stade du développement) = = früh (early). « Précoce » est une expression impropre et ambiguë.

Sadisme primaire = primürer Sadismus (primary sadism).

Scène primitive et les fantasmes qui l’entourent = Urszene und Urphantasien (primal scene and primal phantasies).

Situation anxiogène = Angstsituation (anxiety-situation).

Stade oral de morsure = oralbeissende Stufe (oral-biting stage).

Stade oral de succion = oralsaugende Stufe (oral-sucking stage).

Technique du jeu = Spieltechnik (Play technique).

Thème ludique = Spiélgedanke (Play thought).


8 Cette note fut rédigée en 1957.

9 Melanie Klein : Die Psychoanalyse des Kindes, Vienne, Intemationaler Psychoanalytischer Verlag, 1932 ; The Psycho-Analysis of Children (trad. Alix Strachby), Londres, Hogarth Press and Institute of Psycho-Analysis, 1932. Mme Arminda A. de Pichon Rivière traduisit l’ouvrage en espagnol : El pstcoanálisis de ninos, Buenos Aires, Biblioteca de Psicoanálisis, 1948.

10 Dans la deuxième édition revue.