Première partie. Considérations générales