Épilogue

Il semble approprié de terminer ce volume, qui est un compte rendu de travaux en cours, par un article qui, bien que fondé sur une perspective interactionnelle devenue familière, étend son application à un domaine d’études tout à fait nouveau et différent.

Ce bref exposé de John Weakland est le produit de longues recherches sur le contenu des films chinois contemporains. Comme d’autres comptes rendus de ce livre, il s’intéresse à l’interaction et au comportement, aux systèmes familiaux et à la corrélation entre la permanence et le changement. Mais il indique aussi la façon dont le point de vue interactionnel peut s’appliquer aux images fictives des familles ainsi qu’à l’observation véritable des familles, et au rapport entre les systèmes familiaux et les systèmes socioculturels qui les entourent.

En conclusion, nous dirons simplement que la portée et la puissance du point de vue interactionnel du comportement ne commencent qu’à peine à être explorées et appliquées.