Avertissement

Au cours de l’année 1963-66, cinq psychanalystes que rapprochent des affinitésd’École, de formation, de langage et aussi d’amitiése sont réunis pour tenter une expérience de travail scientifique en commun. L’expérience a semblé asse£ féconde pour donner naissance au recueil qui est aujourd’hui offert au lecteur.

La formule choisie pour cette entreprise était la suivante : les cinq auteurs ont mis à tour de rôle en discussion leurs plus récents travaux, lesquels avaient d’abord revêtu la forme d’un texte écrit. De chacun des exposés, les auteurs faisaient, entre eux, la critique, en un débat, devant le public plus large des membres de /'École freudienne de Paris. Dans le présent volume, on pourra lire les cinq textes, accompagnés de leur discussion ; l’ensemble vise à restituer l’atmosphère propre à l’expérience ainsi faite, et que les auteurs espèrent poursuivre en en perfectionnant peut-être la formule.

Lorsque ces cinq études furent réunies, il s’est trouvé qu’un dénominateur commun a paru leur convenir. Le désir et la perversion, ce thème est au centre des travaux de Guy Rosolato, de Fiera Aulagnier-Spairani et de Jean Clavreul ; il est aussi présent à l’étude de François Perrier, qui introduit une confrontation entre l’érotomanie comme psychose et la relation passionnelle ; il se retrouve enfin dans l’exposé de Jean-Paul Valabrega, avec l’usage qui y est fait de la notion de « retournement ».

Décembre 1966.