Deuxième partie. Délires toxiques et troubles mentaux des intoxications chroniques

Telles les observations précédentes de folie collective conduisent le Maître à Vétude des mécanismes automatiques générateurs de psychoses, ainsi et mieux encore y prépare cette suite ci de travaux sur les troubles mentaux des intoxications aiguës et chroniques. On verra Vhallucinose de Wernicke suggérer dix ans avant le moi Vidée d’un automatisme mental générateur.

Du premier de ces tableaux des psychoses toxiques, que VInfirmerie offre comme à plaisir à ses médecins, Clérambauli rend hommage à Garnier. En décrivant « l’ivresse psychique avec transformation de la personnalité », l’élève complète l’œuvre du Maître.

Le lecteur ne trouvera pas ici les travaux que la tradition prêle à Clérambauli sur l’intoxication par le haschisch et les sola-nées vireuses. Il y a un chapitre consacré à ces dernières dans les « notes sur l’éthérisme » ; sur l’intoxication par le haschisch, il semble qu’il n’y ait rien. Par contre un chapitre d’un texte reproduit ci-avant pourrait en être détaché pour figurer dans cette seconde partie l’observation d’une intoxication aiguë par l’alcool à brûler.

J. F.