À qui raconte-t-on ses rêves

Les psychanalystes savent qu’on se sent poussé inconsciemment à raconter ses rêves à la personne même que leur contenu latent concerne. Lessing, semble-t-il, en avait la prémonition lorsqu’il écrivit le distique suivant :

Somnum

Alba mihi semper narrat sua somnia mane

Alba sibi dormit : somniat Alba mihi1.