Index des auteurs cités

Abelin, E. L. : 134,157,182, 193n.

Abraham, K. : 23.

Alpert, A. : 34.

Anthony, E. J. : 37,126-127,

363.

Axelrald, S. : 101-102,256.

Bak, R. C. : 96,100.

Bell, S. : 188-189.

Benedek, T. : 104,235. Benjamin, J. D. : 82, 102, 462.

Bergman, A. : 12-15,34n, 35, 148n, 164,319.

Bergman, P. : 253,420. Bergmann, M. : 86.

Blanck, G. : 24.

Blanck, R. : 24.

Bonnard, A. : 320.

Bouvet, M. : 184,369. Bowlby, J. : 25,95,198. Brody, S. : 101-102,256. Buhler, C. : 120.

Coleman, R. W. : 112.

Daltroff, W. : 38-39.

Elkisch, P. : 34.

Erikson, E. H. : 335,368.

Escalona, S. : 197,253,420.

Fantz, R. L. : 80.

Federn, P. : 86.

Fenichel, O. : 23, 81.

Ferenczi, S. : 25, 78-79, 165,

364.

Fliess, R. : 131.

Fraiberg, S. :188.

Frank, A. : 317.

Frankl, L. : 141.

Freud, A. : 24, 30, 38, 135,

188, 280, 285, 322n, 342, 351,355, 364,368.

Freud, S. : 23, 36-37, 77-79, 81, 84-86, 95, 159, 317,

354.

Friiline-Schreuder, E. C. M. : 24,184.

Furer, M. : 12-13, 25, 27-28, 34-36, 48, 66, 85, 88, 100, 121, 162, 186, 258, 319n, 321,384,402,403n, 406.

Galenson, E. : 100,135,159, 179,181,345.


Gerô, G. : 345.

Glenn, J. : 36.

Glover, E. : 25, 88, 329n.

Gosliner, B. J. : 11, 29-30, 73, 81, 83, 89.

Gouin-Décarie, T. : 188.

Greenacre, P. : 78, 86, 92n, 95-96, 99, 123, 125-126, 129, 134, 157, 177, 183, 289, 345.

Greenson, R. R. : 33, 112, 174,215,347.

Greenspon, W. : 384n.

Gross, I. H. : 38.

Harrison, S. : 31.

Hartmann H. : 22, 31n, 80-81, 88,185,190,323, 365.

Heimann, P. : 198,332n.

Hendrick, I. : 120.

Hermann, I. : 79.

Hoffer, W. : 86-87, 96, 186, 330.

Holder, A. : 395.

Hollander, M. : 85.

Holter, R. : 384n.

Homburger, A. : 39, 138, 405.

Isakower, O. : 37,130n.

Jacobson, E. : 27, 81, 87, 96, 190n, 198,343n, 345.

James, M. : 106.

Joffe, W. G. : 130,137.

Kafka, E. : 96.

Kamaiko, E. : 148n.

Kanner, L. : 25.

Kaplan, L. J. :189.

Katan, A. : 173.

Kaufman, I. C. : 130.

Kernberg, O. : 24, 170, 337, 314n.

Kestenberg, J. S. : 38n, 100,

172.

Khan, M. M. R. : 83,152.

Kierkegaard, S. : 126-128.

Kleeman, J. A. : 93, 99,156.

Klein, M. : 37.

Kris, E. : 24, 31n, 81, 83, 88, 112, 152, 251, 318, 322n,

324,363.

Kris, M. : 322n.

Kupfermann, K. : 35.

La Perriere, K. : 109n, 382.

Levy, D. M. : 78.

Lewin, B. D. : 130n.

Lichenstein, H. : 107.

Lipton, R. C. : 398.

Loewald, H. W. : 134, 332n.

Loewenstein, R. M. : 31n, 81,89, 359.

Lôfgren, J. B. : 179.

Luke, J. A. : 38-39,160n.

McDevitt, J. B. : 14-15, 34n, 58, 102, 104, 148n, 150n, 186,188-189,202,219-220,

262, 341, 345n, 351, 357n, 383-384,416n, 424n.

Mahler, M. S. : 14-15, 20,22, 24-39,51,57,66,78,81-86, 88-89,102,104,107,109n, 112, 133-134, 136, 138, 153,157,159-160,162,165, 179,184,186,190,198-199, 202, 219-220, 222, 258, 262,317,323-324,341,343, 345,351,364-365,402,405, 413,423.


Masterson, J. F. : 137. Mayer, D. L. : 12,384n. Meers, D. : 395.

Murphy, L. B. : 333.

Nagera, H. : 364.

Pacella, B. L. : 101.

Parens, H. : 110.

Petô, A. : 312.

Piaget, J. : 48, 97, 111, 133, 169,187-188,267,397. Pine, F. : 13-15, 48,165,188-189, 320, 323, 398-399, 403n, 406.

Provence, S. : 112,398.

Reiss, A. H. : 12, 319n. Ribble, M. A. : 78.

Ritvo, S. : 322n.

Robertson, J. : 25.

Roiphe, H. : 100, 178, 181, 345,384n.

Rolland, R. : 81.

Rose, G. J. : 86, 97. Rosenblum, L. A. : 130. Rosenbluth, D. : 25. Rubinfine, D. L. : 130.

Salchow, L. : 148n.

Sander, L. W. : 90.

Sandler, J. : 130, 137, 394-395.

Saul, L. J. : 110.

Schilder, P. F. : 85.

Schur, M. : 20, 85,222.

Settlage, C. F. : 25,324.

Solnit, A. J. : 322n.

Speers, R. W. : 215n.

Sperling, O. : 112,168,332.

Spiegel, L. A. : 86, 97.

Spitz, R. A. : 79-80, 83-85, 87-89, 95, 101, 133, 162,

233,279, 462, 466.

Spock, B. : 51, 95, 98, 109, 279.

Stoller, R. J. : 137, 181, 220,

347.

Tolpin, M. : 92,346,357.

Waelder, R. : 326n.

Weil, A. P. : 73, 109, 324, 362.

Winnicott, D. W. : 25,87,90,

99-100, 325, 358.

Wolf, K. M. : 101.

Wolff, P. H. : 80,83,97-98.

Zetzel, E. R. : 159.

 

Index thématique

Accès de colère : agressivité au cours de la sous-phase de rapprochement et, 198. illustrations cliniques des, 154, 175, 208, 261, 263, 282,284. perte des objets d’amour et, 159. disponibilité de la mère et, 143-144. au cours de la sous-phase de rapprochement, 175-198.

angoisse de castration et,

368.

Adaptation : différenciation et, 90. dans la dyade mère-enfant, 22-23. refoulement et, 341. pour les enfants de trois ans, 321n.

Adieux, voir Séparation.

Adolescence : évaluation de l’issue du développement de l’enfant à 1’, 323n.

crise du rapprochement et, 184,368.

Affectivo-motilité : voir Comportement gestuel.

Agitation, pendant la première sous-phase de rapprochement, 159.

Agressivité : phase anale, 346. tentatives d’impliquer la mère par 1’, 291. illustrations cliniques de 1’, 148-154, 236, 247,

265-266,282-295,348. angoisse de castration et,

294.

projection et, 87. retard dans la fonction du langage et, 35. frustration et, 342,350. individuation et, 261-262, 348.

inhibition et, 219,247. intolérance de la mère face à 1’, 341n. difficultés de la permanence de l’objet et, 267. frère aîné et, 283,342, 351.


envie du pénis et, 180-181. phase phallique, 346. période des essais, 362. au cours de la sous-phase de rapprochement, 135-137,140,159,184,198. refoulement de 1’, 224. angoisse de séparation et, 285,294-296. séparation-individuation et, 362. mélange avec la libido dans la phase symbiotique,

83.

Agressivité orale, systèmes de protection contre, 87.

Aînés, voir Fratrie, aînés dans la.

Allaitement : illustrations cliniques, 109, 208,230,256, 302, 304. comportement de soutien et, 90. prolongé, 332.

Ambitendance, au cours de la sous-phase de rapprochement, 183, 346-347.

Ambivalence : développement de, 197-198.

problèmes pulsionnels, problèmes de la relation d’objet et, 23-24. difficultés de la permanence de l’objet et, 267. au cours de la crise du rapprochement, 167. séparation et, 193-194.

Amour, crise du rapprochement et peur de perdre 1’, 163-167,237-238.

Angoisse de castration : accès de colère et, 368. agressivité et, 294. illustrations cliniques de 1’, 224-225,238-246,273-274, 292-294, 305-307, 310,351. développement du langage et, 267. au cours de la phase phallique, 200. jeu symbolique de 1’, 226, 309-310. observation de la scène primitive et, 362. crise du rapprochement et, 184,239, 367.

Angoisse de l’enfant :

comportements pour écarter 1’, 246. illustrations cliniques de 1’, 207-209,224-225,246-247.

au cours de la première sous-phase de rapprochement, 159-160. individuation et, 177. permanence de l’objet et,

186.

crise de rapprochement et, 164. séparation, voir Angoisse de séparation, signal, voir Angoisse du signal.

tension des premiers mois comme précurseur de 1’, 23.

apprentissage de la propreté et, 223.

Angoisse de la mère :


et individuation de l’enfant, 177-178. besoins des enfants et,

278.

au nourrisson, 207-208.

Angoisse de mutilation, illustration clinique de 1’, 308-310.

Angoisse de séparation : agressivité et, 209, 294-

296.

illustrations cliniques de 1’, 142-143, 229, 232, 235, 239, 261-264, 273-274, 282-285, 300, 303-304, 308. angoisse excessive de séparation comme signal de danger au cours de la sous-phase de rapprochement, 153. mécanismes de défense et, 335. retard de 1’, 335. au cours de la première sous-phase de rapprochement, 158-162. hospitalisation et, 119. adieux et, 235. développement du langage et, 276. distance optimale et, 173. au cours de la sous-phase des essais, 334-335. régression et, 196. séparation-individuation et, 29-30. sublimation et, 251-252. comportement face à la propreté et, 296-297.

Angoisse devant l’étranger :

illustrations cliniques de 1’, 101-104,165-166,210, 212,230-231, 254,280. curiosité et, 336. délai de, 334.

pendant la différenciation,

100-104. éclosion précoce et, 106-107.

changements dans l’environnement et, 254. tardive, 336.

précocité du pré-moi nucléaire et, 329-330. au cours de la crise du rapprochement, 165-166. au cours de la sous-phase de rapprochement, 211-212.

Angoisse du huitième mois,

100-102.

Angoisse traumatique, comme précurseur du signal d’angoisse, 23.

Anklammerung, chez le nouveau-né, 79.

Appareils du moi : conscience d’être séparé et, 24.

psychoses infantiles et, 25. comme précurseurs des fonctions du moi, 24. différence des sexes dans les, 178.

« Appersonation », prolongée, effets de, 332.

Apprentissage de la propreté :

angoisse et, 223. crise du rapprochement et, 367.


illustrations cliniques de 1’, 143-146,217-218,223-

225, 242-249, 261, 285, 298,305-306. pulsion maturative pendant la phase anale et,

200.

vues de la mère sur 1’, 221n.

crise du rapprochement et, 222, 367. angoisse de séparation et, 297.

processus de séparation-individuation et, 112n.

Attitudes maternantes : au cours de la phase autistique, 78. fonction catalysatrice des, 33.

psychoses infantiles et, 25. recherche des effets des, 70.

Autisme, comme trouble extrême de l’identité, 27,32-33.

Autonomie : conscience du self et, 162-163.

illustration clinique de 1’, 258.

au cours de la première sous-phase, 111-112. distance optimale et, 172-

173.

Auto-orientation, au cours de la phase symbiotique,

86.

Autostimulation et autoérotisme, activités d’, 283.

Barney (cas clinique), 126, 130-131,    139-141,    148,

154-155.

Barrière de protection contre la douleur, et pressions sadiques-orales, 87.

Barrière de protection contre les stimuli, au cours de la phase autistique, 77-78.

Bernie (cas clinique), 109-111.

Biberon, comme objet transitionnel, 115.

Bouclier protecteur contre les stimuli, 82.

Bouffonnerie, illustration clinique de la, 234, 277, 281,

285-286, 291, 293, 296, 309, 351.

Bruce (cas clinique), 207-

228, 251, 331, 334, 336, 339-341, 349, 351.

« Bye-bye » (mot, « au revoir »), au cours de la sous-phase des essais, 160.

Capitulation masochiste, et dépression, 153.

Cari (cas clinique), 92-93.

Cas cliniques, par noms : Anna, 120-121.

Barney, 126,130-131,139-141,148,154-155. Bernie, 109-111.

Bruce, 207-228, 251, 331, 334, 336, 339-341, 349, 351.

Cari, 92-93.

Cathy, 180-181.

Charlie, 278-279,281,283-


285, 287-292, 295, 298-

299.

Donna, 159, 229-252, 331,

334,339-341,349-350. Frankie, 165-166,168. Harriet, 162,168.

Henry, 152-153,155.

Jay, 122.

Junie, 91-92.

Linda, 102-103,166. Margie, 119-120.

Mark, 123,161,168. Matthew, 119-120, 148-

152.

Peter, 102-103,106-107. Sam, 301-314, 327, 331-335,339,342-343,350. Teddy, 167-168, 277-300,

327, 331, 333, 335-336,

339, 342,349,351. Wendy, 159, 253-276, 331, 333-334, 339-341, 352.

Cas cliniques par sujets : jeu de balle, 159. constipation, 144-148. pleurs, 167-168. départ-précipité-en-flèche, 139-141,154. éclosion tardive et prématurée, 104-107. sous-phase de différenciation, 108-111. mécanisme de déni, 175. première période des essais, 115-123. première sous-phase des essais, 158-162. identité sexuelle, 178-182. comportement de soutien, 90-93.

fonction locomotrice, 116-

123.

permanence de l’objet libidinal, 189-196. envie du pénis, 179-181. crise du rapprochement, 169.

sous-phase de rapprochement, 139-154. séparation, 130-131. réactions à la séparation, 158-162. filature, 153-154. réaction devant l’étranger,

101-104. jouets comme offrandes faites à la mère, 153.

Cathy (cas clinique), 180-

181.

Centre d’enfants Masters, New York :

attitude de l’enfant à l’endroit du, 257.

« The Natural History of Symbiotic Child Psychosis », travail fait au, 34-35.

recherche au, voir Recherche.

Charlie (cas clinique), 278-

279,281,283-285,287-292, 295,298-299.

Clivage, mécanisme de : transfert adulte borderline et, 184. ambitendance et, 183-184. illustrations cliniques du, 143,270n, 295,311-312. dérivés du, 295. première base quasi onto-génétique du, 81.


au cours de la crise du rapprochement, 170, 367-

368. tension et, 314. au cours de la troisième année, 198.

Colère : ambivalence à l’égard de la mère et, 245. phase anale, 156. illustrations cliniques de la, 234-235, 264, 296-

297, 309. de la mère face à une nouvelle grossesse, 211. motilité et, 263. au cours de la crise du rapprochement, 167. régression et, 196. verbalisation de la, 309.

Complémentarité, et formation des patterns de la personnalité en voie d’individuation, 33.

Comportement affectif : possibilités d’observation du, 57.

mère infantilisante omniprésente et, 21.

Comportement anal : problèmes pulsionnels, problèmes de la relation d’objet et, 24. possibilités d’observation du, 59.

Comportement autoérotique : illustrations cliniques du,

152, 263,266,283, 289. autostimulation compensatoire par le, 283.

au cours de la sous-phase de rapprochement, 152. patterns de bercement et, 93,266. stimulation visuelle et, 289.

Comportement d’accrochage : au cours de la phase autistique, 79. illustrations cliniques du, 242,244-250. réactions à la séparation et, 119.

Comportement d’approche des nourrissons, et formation des frontières, 51.

Comportement d’attachement, et mécanismes de défense, 335.

Comportement de déni : comportement d’évitement et, 314. illustration clinique du, 265.

nouveau-né dans la fratrie et, 310-311.

Comportement d’évitement : déni et, 314. désaveu et, 314, 331. fratrie et, 213-214, 311-312.

Comportement d’imitation :

au cours du début du rapprochement, 156. illustrations cliniques des, 233,280. du frère aîné, 284.

Comportement de distanciation :


formation des frontières à la phase symbiotique et, 51.

illustrations cliniques de, 230,262,301-303. sous-phase de différenciation et, 108-109. comme mécanisme de désaveu, 332. inférences sur les états intérieurs et, 39. les mères aimant la sous-phase symbiotique et, 116.

distance physique de la mère et qualité de contact au cours du, 118.

réactions à la séparation et, 113,262.

Comportement de fouissement :

au cours de la phase autistique, 79-80. illustrations cliniques du, 109.

Comportement de l’administration des soins, au cours de la recherche, 64.

Comportement de préhension, au cours de la sous-phase de différenciation, 111.

Comportement de préhension (et Anklammerung) au cours de la phase autistique, 79-80.

Comportement de revérification :

illustration clinique du, 210.

au cours de la sous-phase de différenciation, 100-102,109. réaction devant l’étranger et, 102-104. Comportement de se mouler, tests sur le, dans le cadre de la recherche, 51. Comportement de soutien : illustrations cliniques du, 90-93.

cadre de recherche pour l’observation du, 50-51. au cours de la sous-phase symbiotique,84, 90-93. Comportement de succion, au cours de la phase autistique, 79-80. Comportement dépressif : illustration clinique des potentialités d’un, 228. filles portées au, 345, 348,

350.

capitulation masochiste et,

153. des mères, 347. puîné et, 213. Comportement du départ-précipité-en-flèche : conscience d’être séparé et, 344. illustrations cliniques du, 139-141,154,227, 236n. au cours de la sous-phase de rapprochement, 135, 139-141. jeu symbolique du, 227. Comportement du sourire social :

illustrations cliniques du,

208,279.


réceptivité cénesthésique et, 95.

perception du visage et, 85.

Comportement garçonnier, 346.

Comportement gestuel : au cours de la quatrième sous-phase, 196. au cours de la sous-phase de rapprochement, 138. recherche sur le comportement non verbal et, 256,258. autolibidinisation et, 330. voir également Langage corporel.

Comportement kinesthésique : illustration clinique du,

263.

différenciation et, 355. comportement de soutien et, 93.

recherche sur le comportement non verbal et, 38-39. dans la symbiose, 84.

Comportement moteur : pouvoir agressif du, 351. conscience d’être séparé et, 24.

illustrations cliniques du, 110-111, 209-210, 233-235, 240-241, 248, 258,

264,279,283-285, 301. prudence dans le, 233. développement tardif du, 301-302,314. différenciation et, 100,110-111.

peur du, 240-241. à cinq mois, 209. au cours du comportement de soutien, 92. individuation et, 301. événements intrapsychi-ques reliés au, 38-39. état « en sourdine » et, 339-340. possibilités d’observation du, 57. louange sur le, 163. différence des sexes dans le, 178. unité symbiotique et, 25. voir également Comportement gestuel ; Comportement locomoteur.

Comportement phallique, possibilités d’observation du, 59.

Comportement pour « faire face », et disponibilité émotionnelle de la mère, 139.

Comportement urinaire : équilibre homéostasique dans l’enfance et, 81. possibilités d’observation du, 59.

crise du rapprochement et, 367. position verticale chez le garçon et, 126.

Comportement verbal et non verbal :

réalisation de l’identité et,

196.

conscience d’être séparé et, 162. illustrations cliniques du,

142, 253,280,310.


disponibilité émotionnelle de la mère et, 137.

envie du pénis et, 345. découverte du pénis et,

180.

au cours de la sous-phase des essais, 155. au cours de la sous-phase du rapprochement, 137. filature et, 153-154. unité symbiotique et, 25. observation dans la pièce des bambins et, 54. comme phénomène tran-sitionnel au cours de la crise du rapprochement, 172.

voir également Langage corporel ; Comportement gestuel ; Développement du langage.

Comportement visuel : au cours de la phase autistique, 80. conscience du self et du non-self par le, 100-101. différenciation corporelle et, 99.

illustrations cliniques du, 111,254,256-258. pattern de revérification et, 100-101. au cours de la sous-phase de différenciation, 110-111.

réactions devant l’étranger et, 101-104. voir également Exploration.

Comportement vocal : voir

Comportement verbal et vocal.

Confiance fondamentale, et réactions devant l’étranger, 103-104,106-107.

Conscience sensorielle : au cours de la phase autistique, 78. illustration clinique de la,

286-289. découverte du pénis et, 178-179. au cours des deuxième et troisième mois, 83-84.

Constipation, illustration clinique de la, 144-148.

Construction imagière : illustrations cliniques de la, 266,287. attention tournée vers l’intérieur et, 266. pendant l’état « en sourdine » à la séparation,

129-130.

Contact visuel : schéma corporel et, 289. illustrations cliniques du, 279, 289. au cours du nourrissage, 279.

pendant la phase symbiotique, 84-85.

Contraste et formation des patterns de la personnalité en voie d’individuation, 33.

Corps : découverte des parties du, 354-355. de la mère différencié de celui du nourrisson, 100.


réactivation d’un sentiment non résolu des frontières du, 22.

angoisse de séparation et préoccupation concernant le, 299.

Couche, comme objet transitionnel, 115.

Coupes de cheveux et angoisse de castration, 292-293.

Couverture, comme objet transitionnel, 115,209.

Crise du rapprochement, 163-173.

illustrations cliniques de la, 215, 220-223, 236-240,263-264,270. ce qui détermine l’issue de la, 184. individualité et, 201-202. névrose infantile et, 369. origine de la, 366-367. réactions à la séparation pendant la, 169-171. signification de la, 361-369.

apprentissage de la propreté et, 223. phénomènes transitionnels pendant la, 171-173.

Curiosité : au cours de la première sous-phase de rapprochement, 160. réactions devant l’étranger et, 101-104, 336.

Dédifférenciation, et psychose infantile, 31.

Défense :

éclosion précoce et, 106-107.

homéostasie comme précurseur de la, 23. au cours de la phase symbiotique, 87,335. jouets comme offrandes faites à la mère comme,

153.

traumatismes et, 358.

Dépendance biologique du nourrisson, 316-317.

Désidentification, et formation des patterns de la personnalité en voie de développement, 33.

Développement : crise de l’adolescence du,

184.

névrose infantile et troubles du, 24.

Développement du langage : décharge de la pulsion agressive et retard dans le, 265. illustrations cliniques du, 214,265,276. âge chronologique et, 257n. individuation et, 173. au cours de la sous-phase de rapprochement, 134-135.

voir également : Langage corporel ; Comportement gestuel ; Comportement verbal et vocal.

Développement locomoteur :

début du rapprochement et, 156.


illustrations cliniques du,

116-123, 139, 141, 349-

350.

comparaisons du développement dans le, 113-

114.

au cours de la première sous-phase des essais,

115.

pendant le comportement de soutien, 92. découverte du pénis et, 179.

prématuré et individuation, 20.

au cours de la sous-phase de rapprochement, 139,

141.

phénomène de recharge et, 121-122. au cours de la séparation, 51.

angoisse de séparation et,

31,35.

relation symbiotique et,

116.

en position verticale, voir Marche.

Différence anatomique des sexes :

au cours du début du rapprochement, 156-157. schéma corporel et, 200. illustrations cliniques de la conscience de, 271, 273-274, 292-293. identité sexuelle et, 178-

182.

crise du rapprochement et, 367.

Différence des sexes :

anatomique, voir Différence anatomique des sexes.

illustrations cliniques de la, 236,242-249. identité sexuelle et, 178-181.

phase phallique et conscience de la, 200. au cours de la sous-phase de rapprochement, 175.

Différenciation : début de la, 95-97. schéma corporel et la, 96-99.

illustrations cliniques de la, 95,109-111,210,231,

253-254, 261-262, 279, 286,288, 302,333. pattern de revérification dans la, 100-104. éclosion tardive et prématurée, 104-112. comportement de distanciation dans la, 108-109. peur du réengloutissement, 30.

identité sexuelle et, 178. processus d’éclosion et, 97-

98.

introjection et réfléchissement en miroir pendant la, 168. manque de, au cours de la phase autistique, 81. fonction locomotrice au cours de la première sous-phase des essais et,

116.

recoupement par la sous-phase des essais de la, 115.


développement précoce du moi et, 329. équilibre psycho-physiologique et, 90. au cours de la sous-phase de rapprochement, 136. résistance à, 333-334. séparation et, 111-112. différence des sexes et,

178.

réaction devant l’étranger et angoisse devant l’étranger pendant la,

101-104. stimulation tactile et ki-nesthésique et, 355.

Dimensions, intérêt de l’enfant pour les, relatives,

299.

Distance optimale, au cours de la sous-phase de rapprochement, 173-177,184,

369.

Donna (cas clinique), 159, 229-252,331,334,339-341, 349-350.

Dossiers filmés de la recherche, 384-386.

Empathie cénesthésique : individuation et, 28. constructions psychanalytiques concernant 1’, 36. être séparé et, 330. traumatisation de l’enfant et, 277.

Empathie et sous-phase de rapprochement, 167-169.

Enfance :

du point de vue de l’adaptation, 22-23. au cours de la phase autistique, 77-80. dépendance biologique au cours de, 317-318. observations de recherche au cours de, 51-53. états semblables au sommeil au cours de, 77.

Envie : motilité et, 264. du pénis, voir envie du pénis.

Envie du pénis : début de 1’, 157. illustrations cliniques de 1’, 144,178-181,243-249. narcissisme et, 247. au cours de la sous-phase de rapprochement, 175, 178-179, 367. refoulement de 1’, 345. problèmes de la troisième année et, 243-244.

Environnement : phase autistique et stimulation de la conscience de 1’, 78. réactions au miroir comme reflet du début de la conscience de, 58.

Épreuve de la réalité : conscience d’être séparé et, 24. individuation et, 84. disponibilité émotionnelle de la mère et, 138. permanence de l’objet et,

187.


période des essais et, 121,

124. marche et, 125.

Équipement réflexe, pendant la phase autistique, 79.

Estime de soi : illustration clinique de 1’, 269.

difficultés du développement et, 251. permanence de l’objet libidinal et, 198. provisions narcissiques et,

269.

État alerte et processus d’éclosion, 97-98.

États borderline (états limites).

troubles du développement et, 24.

crise du rapprochement et, 368. timing des traumatismes et, 326. objet transitionnel et, 100.

État d’inactivité alerte, 80,

^ 83.

État « en sourdine » : illustration clinique de 1’,

231, 262-263, 339-340. au cours du premier rapprochement, 158-159. construction imagière durant 1’, 287-288. au cours de la sous-phase des essais, 129-131.

États intérieurs, inférences de la recherche concernant les, 36-40.

Être séparé : capacité à faire face au

fait d’, (vingt-troisième mois), 177. début de l’autonomie et, 163.

sensitivité de l’enfant à, 344-345. cas illustrant la conscience d’, 247. narcissisme et, 366. relations d’objet et conscience d’, 24. sous-phase de rapprochement et, 336. rôle de la mère dans le fait d’, 33. filature et, 153.

Études des tics, 160n.

Évaluations du comportement, 403-412.

Exploration : illustrations cliniques de 1’, 231,253-255. pattern de revérification et, 99,101-103. au cours de la sous-phase de différenciation, 108. jeux et, 355.

Faim :

au cours de la phase autistique, 78. équilibre homéostasique et, 81. et pulsion orale, 23.

Faim-affect, au cours de la phase autistique, 78.

Famille, voir : Pères ; Mères ; et les items sous Fratrie.

Fantasmes des mères concernant leurs enfants, 325.


Faux self, et différenciation,

106.

Féminité, et identité sexuelle,

220.

Filature : illustrations cliniques de, 142,153-154. au cours de la sous-phase de rapprochement, 135, 139-140,153-154.

Filles :

différence anatomique des sexes et narcissisme des,

201.

humeur déprimée chez les, 345,348,352. identité sexuelle chez les, 178-180. envie du pénis chez les, voir également Envie du pénis.

Fixation au niveau du rapprochement, 368.

Fonctions autonomes du moi :

au cours de la sous-phase de différenciation, 115. identification avec le père et, 220. disponibilité émotionnelle de la mère et, 102. au cours de la sous-phase des essais, 123-125. angoisse de séparation et,

31,35. à dix mois, 120.

Fonctions cognitives : illustration clinique des, 233.

au cours de la quatrième sous-phase, 197.

individuation et, 111. mère infantilisante omniprésente et, 21. jeux de « coucou » et, 98-

99.

au cours de la sous-phase des essais, 123. dans la symbiose, 27.

Fonctions du moi : autonomes, voir Fonctions autonomes du moi. différenciation des, au cours de la quatrième sous-phase, 197. appareils du moi et, 24. maturation et développement des, 31. au cours de la sous-phase de rapprochement, 141. structuration des, 185. structuration, au cours de la troisième année, des,

361.

Formation de l’identité : illustrations cliniques de la, 251,275. crise du rapprochement et, 368. marche et, 125.

Formation des limites : individuation et, 29. intuitions de recherche sur la, 51-53. séparation et, 113. toucher et, 96.

Formation réactionnelle : adaptation et, 341. illustration clinique de,

143.

envie du pénis et, 345-346.


refoulement et, 251.

Frankie (cas clinique), 165-166,168.

Fratrie : illustrations cliniques des comportements envers un membre de la, 176. batailles dans la, illustration clinique, 298.

Fratrie, aînés dans la : comme agresseurs, 342-

351.

illustrations cliniques des sentiments envers les, 144, 236, 239, 246, 248, 255, 259, 278, 280-284,

351.

identification aux, 284. envie du pénis et, 144. réactions phobiques à la pièce des bambins et, 271.

Fratrie, puînés dans la : illustrations cliniques des sentiments envers les, 213-214,219,222-224. déni des, 222.

Frères, voir Fratrie.

Freudiens, à propos de la période préverbale, 36.

Frustration : agressivité et, 342, 350. illustration clinique de la tolérance à la, 237. structure du moi et, 327-328.

permanence de l’objet et, 187-188.

Furtktionslust, 120.

Garçons : différence anatomique des sexes et intégrité corporelle des, 201. peur de la mère chez les, 346-348. identité sexuelle chez les, 178-182, 346-347. sous-phase de rapprochement et, 158, 344, 346-

348.

position verticale et intérêt pour le pénis et, 126, 176-177.

Gratification-frustration : structure du moi et, 333-

334.

équilibre homéostasique et, 81.

Grossesse : réaction de l’enfant à la, illustration clinique, 307-308.

colère de la mère face à la, 211.

Harriet (cas clinique), 162,

168.

Henry (cas clinique), 152-153,155.

« Hi » (mot, « allô ») au cours de la sous-phase de rapprochement, 160.

Homéostasie : au cours de la sous-phase autistique, 81, 328. au cours du début de la phase symbiotique, 88. comme précurseur des mécanismes de régulation, 23.

Hospitalisation, et angoisse


de séparation, 119, 281-282.

Humeur :

identité sexuelle et, 343-

352.

humeur de la mère et,

352.

Humeur fondamentale, et identité sexuelle, 343-352.

Hyperactivité : illustrations cliniques de 1’, 151-152,327. au cours de la première sous-phase de rapprochement, 159. après la sous-phase de rapprochement, 152.

Hypersensitivité : éclosion et, 259. précocité du pré-moi nucléaire et, 329, 331.

Identification : à la mère active, 218-219. à l’agresseur, 342,351. illustration clinique de,

220.

comme défense, 168-169. au cours de la première sous-phase de rapprochement, 159. au père, et comportement de se précipiter-en-flèche, 141. tolérance à la frustration et, 237. introjection distincte de 1’, 332n.

en miroir, à la mère, 351. à la mère et au nouveau bébé puîné, 146.

disponibilité émotionnelle de la mère et, 138. au nouveau bébé puîné,

149.

à la mère, illustration clinique, 249,265. aux aînés, 284. formation des patterns de la personnalité en voie d’individuation et, 33. jouets comme offrandes à la mère et, 153.

Identification en miroir : avec la mère, 351. avec le frère aîné, 290-

291.

Identité : définition de 1’, 27-28. développement de l’hypothèse de 1’, 32-33. phase de séparation-individuation et, 32.

Identité du self : au cours de la quatrième sous-phase, 197-198. identité sexuelle et, 359. crise du rapprochement et, 202. réactivation d’un sentiment non résolu du, 22.

Identité nucléaire, et formation des limites du self, 353-359.

Identité sexuelle (« gen-der ») :

humeur fondamentale et, 343-352. début de 1’, 178-181. consolidation de 1’, à la quatrième sous-phase, 186.


identification à l’agresseur et, 342. identification avec le père et, 220, 346-348. identification avec la mère et, 346. identité du self et, 359.

îlots mnésiques, au cours de la phase symbiotique normale, 89.

Indécision, au cours de la crise de rapprochement,

166.

Indifférenciation, et autisme et symbiose normale, 88.

Individualité : réalisation de, 196-202. consolidation de, 185-202,

300.

crise du rapprochement et, 201-202.

Individuation : agressivité et, 348. angoisse et, 177. illustrations cliniques de 1’, 254-255,279, 301. définition de 1’, 21-22. développement moteur tardif et, 301. énergie pour le développement au cours de 1’,

318.

différenciation du moi au cours de la quatrième sous-phase et, 197. comportement de soutien au cours des sous-phases symbiotiques et, 84. psychoses infantiles et, 28. comme donnée innée, 335.

pression maturative vers,

335.

réaction de la mère à 1’,

254-255. talents moteurs et, 279. distance optimale et, 173. narcissisme primaire et, 24.

au cours de la sous-phase de rapprochement, 136-137.

formation des limites du self et, 327. séparation et, 20,112-113. variables de, 320. voir également processus de séparation-individuation.

Inspection douanière, réaction devant l’étranger et, 102.

Intégration, et identité sexuelle, 359.

Intelligence, représentative et conscience de la petitesse, 336-337.

Interaction sociale :

âge chronologique et, 257n. père et, 159.

distance optimale et, 173. conscience d’être séparé et, 159.

Intériorisation : illustration clinique de la, 312.

comme défense, 169. individuation au cours de la sous-phase de rapprochement et, 173-174. des demandes parentales,


et précurseurs du surmoi, 183. réactions à la séparation et, 340.

Introjection : identification distincte de, 332n.

au cours de la sous-phase de rapprochement, 168, 332n.

Investissement : attention, 279,327. au cours de la phase autistique, 77-78. illustration clinique de 1’, 258.

différenciation et, 97. développement humain et déplacements de 1’, 322n.

découverte du pénis et,

179.

au cours de la sous-phase des essais, 124. au cours de la sous-phase de rapprochement, 134. pendant la symbiose, 51, 82-89.

Investissement de l’attention, 279,327.

Jalousie, et motilité, 264.

Jay (cas clinique), 122.

« Je » (pronom) : illustrations cliniques de l’utilisation du, 276,296. individuation au cours de la sous-phase de rapprochement et utilisation du, 173.

Jeu : illustrations cliniques du, 162, 215, 226-227, 248, 269,271-275,286,293. angoisse de castration exprimée par le, 177, 293, 308-309. au cours de la première sous-phase de rapprochement, 162. père et, 347.

au cours de la quatrième sous-phase, 190, 195-

196.

sessions individuelles de, 271-275,375,388. envie du pénis et, 345. au cours de la sous-phase du rapprochement, 135, 156,159. symbolique, 174. troisième année, 216-217. observation du, dans la pièce des bambins, 53-54.

Jeux :

schéma corporel et, 355. illustrations cliniques de,

277,280. au cours de la sous-phase de rapprochement, 159. voir également Jeux spécifiques.

Jeu avec de l’eau, illustration clinique du, 307.

Jeu d’imagination : illustrations cliniques du,

243, 310. concernant le père, 243. au cours de la quatrième sous-phase, 196.

Jeu de balle : illustrations cliniques du, 166,236. au cours de la première sous-phase de rapprochement, 159.


Jeux de « coucou » : début du rapprochement et, 156. différenciation corporelle et, 98.

patterns de faire sauter et, 93.

illustrations cliniques des, 176,289,292-293. fonction défensive compensatoire des, 289. au cours de la sous-phase des essais, 125. but des, 355.

sous-phase de rapprochement et, 176.

Jeu de mise en scène, illustration clinique, 305.

Jeu de « tape-tape-les-mains-agiles », 280,355.

Jeu « grand comme ça », 280, 355.

Jeu symbolique : et angoisse de castration,

226, 309-310. au cours de la sous-phase de rapprochement, 172.

Jouets : illustration de l’utilisation des, 173,233-234. possibilités d’observation dans l’utilisation des, 57-58.

comme offrandes faites à la mère, 153,163,304.

au cours de la sous-phase de rapprochement, 173. dans le cadre de la recherche, 48-49,52. comme objets transitionnels, 115.

Junie (cas clinique), 91-92.

Kleiniens, sur la période préverbale, 36.

Langage corporel : illustration clinique du, 276.

pendant la période préverbale, 39. voir également Comportement gestuel ; Comportement verbal et non verbal.

Langage symbolique, au cours de la sous-phase du rapprochement, 134-135.

Lecture, se faire faire la lecture comme phénomène transitionnel, 172.

Libido : au cours de la phase autistique, 78. conscience d’être séparé et, 283. sous-phase de différenciation et, 330. permanence de l’objet et, 189.

croissance de la relation d’objet et, 24. sous-phase des essais et, 120-121,124. dans le réservoir primaire d’énergie, 83.


crise du rapprochement et, 184. au cours de la sous-phase de rapprochement, 138-

142.

estime de soi et, 199.

Limites du self, formation ; identité nucléaire et, 355-359.

au cours de la quatrième sous-phase, 186. individuation et, 327.

Linda (cas clinique), 102-103,166.

Local de la salle de jeux pour la recherche, 48.

Maladie : illustrations cliniques de la, 238-239,243-244. croyance des enfants en la toute-puissance de leur mère et, 238. angoisse de la séparation et, 119, 337.

Manger, et le processus de séparation-individuation, 58-59.

Marche : âge de la, 113-114. début de la, au cours de la sous-phase des essais,

125-129. illustrations cliniques de la, 150, 152, 258, 260,

270, 281, 283-284, 303-304,349-350. premiers pas, 126-129. « histoire d’amour avec le monde », et, 123-125.

absence de la mère et, 260.

Margie (cas clinique), 119-120.

Mark (cas clinique), 123,161, 168.

Masculinité, et identité sexuelle, 220.

Masses en mouvement, concept de, 84.

Masturbation :

illustrations cliniques de, 176,283,289,293,307. au cours de la sous-phase des essais, 179-180.

Maternage « suffisamment bon », 325.

Matthew (cas clinique), 119-120,148-152.

Mauvais üil, peur du, 312.

Mécanismes de défense : refoulement de l’agressivité et, 251. illustration clinique des, 294-295. au cours de la première sous-phase de rapprochement, 159. identification comme, 168-

169.

jeux de « coucou », comme, compensatoire, 289. projection comme, 295. clivage comme, 311-312. chez les enfants de trois ans, 322n.

Mécanisme de déni : comportement d’évitement et, 314. illustrations cliniques du, 175, 222.


précurseurs du, 335. d’un puîné, 222.

Mécanismes de régulation : homéostasie comme précurseur des, 23. développement locomoteur et, 20.

Mémoire : conscience d’être séparé et, 24. individuation et, 113.

Mère : adaptation et, 22-23. au cours de la phase autistique, 79. différenciation corporelle entre le corps du nourrisson et celui de la, 98. jeux de schémas corporels avec la, 355. peur de la, chez le garçon, 346-347. illustrations cliniques d’enfants et de, 254-255, 277-279, 301-302. pattern de revérification auprès de, 100-101. humeur de l’enfant et humeur de la, 352. conflits au sujet du rôle maternel chez la, 318-

319.

comportement de départ-précipité-en-flèche et, 135,139-141. dépression de la, et les enfants, 349. identification à, propre à la première sous-phase de rapprochement, 159.

fonctionnement et narcissisme secondaire et, 24. disponibilité émotionnelle de la, au cours de la sous-phase des essais, 141-142. permanence de l’objet émotionnel et, 190-196. importance des premiers pas pour la, 126-129. premiers pas pour s’éloigner de la, 126-129. identité sexuelle et identification à la, 346. manque de pénis chez la fille, et la, 346, 348. comportement de soutien de la, 90-93. intériorisation de l’image de la, 185. dans la deuxième sous-phase, 116. fonctions locomotrices et goût pour la sous-phase symbiotique chez la,

351.

santé mentale et pathologie et la, 324. identification en miroir avec la, 352. permanence de l’objet et,

185-189. infantilisante omniprésente, et développement de l’enfant, 21. envie du pénis et, 179-

181.

permanence de la personne et,189. potentialités et disponibilité de la, 318.


grossesse de la, et réactions de l’enfant, 307-308.

sous-phase de rapprochement et la, 139. évaluations de la, 412-413.

phénomène de recharge et la, 120-122. effets de la recherche sur la, 68-69. entrevues de recherche avec la, 383. observations de la recherche sur la, 49-53. recrutement pour la recherche, 60-61. cadre de recherche et, 48-49.

tests de recherche de la, 388.

retour au travail de la,

221.

phase de la séparation-in-dividuation et la, 20-21. filature de la, 135-139. au cours de la phase symbiotique, 82. pièce des bambins et la, 53-54.

jouets comme offrandes à la, 153,163,304. situations transitionnelles et la, 99-100. variables impliquant la, 325.

marche et support émotionnel de la part de la,

126-127.

Modalités auditives, et stimulation, 287.

Modalité tactile : conscience du self et du non-self par la, 99. différenciation corporelle et, 98.

processus de formation des limites et, 96. illustrations cliniques de la, 110-111, 254, 256, 263,287. différenciation et, 111,

355.

hypersensitivité à la, 329. découverte du pénis et,

178-179. réactions devant l’étranger et, 102-103.

Moi :

comme « moi corporel », 353-354. noyau du moi et, 329. expérience de gratification-frustration et, 327-

328.

maturation et développement du, 31. narcissisme et relation d’objet et, 23-24. autisme normal et symbiose normale avant l’émergence du, 88. croissance de la relation d’objet et, 23-24. structuration du, 162-163. structuration au cours de la troisième année du, 361-362. unité et identité avec la mère et évolution du,

30.


« Moi plaisir purifié », concept de, 82-83.

Morcellement et angoisse de séparation, 31, 35.

Motivation du plaisir, au cours de la phase autistique, 79-80.

Mots globaux, 233-234.

Naissance : conscience de la séparation et, 96. d’un puîné, voir Fratrie, naissance d’un membre de la,

Naissance d’un puîné : illustration clinique de la,

144, 146, 150-151, 309-314.

identification comme défense contre la, 168-169. réactions à la séparation et, 337, 340-341.

Narcissisme : différence anatomique des sexes, 201. illustrations cliniques du, 120, 247,267,352. délire de toute-puissance du, 366. fonctionnement du moi et, 23-24. problèmes de pulsion et relation d’objet, 23-24. envie du pénis et, 175, 247.

au cours de la sous-phase des essais, 124. primaire, voir Narcissisme primaire, régression et, 196.

comportement de bercement et, 93. secondaire, voir Narcissisme secondaire, estime de soi et, 269. phase symbiotique et, 85,

107.

Narcissisme primaire : pendant la phase autistique, 78-79. relation d’objet et, 23-24.

Narcissisme secondaire : illustration clinique du, 120.

au début de la phase symbiotique, 85. relation d’objet et, 23-24. sentiments de toute-puis-sance et, 363.

« Natural History of Symbiotic Child Psychosis, The » (étude sur), 34-35.

Négativisme : autonomie et, 157. illustrations cliniques du, 238, 260-261, 267, 270-271.

individuation et, 261. au cours de la sous-phase de rapprochement, 135,

167.

phase de séparation-individuation et, 30.

Névrose : infantile, voir Névrose infantile, phase de séparation-individuation et, 32. traumatismes et, 350.

Névrose infantile :


développement préliminaire vers la, 363-365. crise du rapprochement et, 368-369.

Névrose obsessionnelle-compulsive, 166.

« Non » (mot), illustrations cliniques de l’utilisation du, 211,236,265, 268.

Nostalgie :

satisfaction des besoins et, 85.

perte de l’objet et, 130-131.

Nourrissage : contact visuel pendant le,

84.

prolongé, 314. voir également Allaitement.

Noyau, ce qui constitue le, et schéma corporel, 95-96.

Objet d’amour :

illustration clinique du clivage de 1’, 147. influence catalysatrice de 1’, 318.

au cours de la première sous-phase de rapprochement, 160. père comme, 157. psychose infantile et, 25. permanence de l’objet et, 186-187. au cours de la sous-phase des essais, 125. crise du rapprochement et, 138. processus de séparation-individuation et, 19, 366-367. patterns de filature et de départ-précipité-en-flèche et, 135-137. au cours de la phase symbiotique, 90.

Objets transitionnels, 99-

100.

illustration clinique des, 209.

au cours de la sous-phase de différenciation, 116. manque d’, 272n.

au cours de la crise du rapprochement, 171-172.

Observateurs non participants dans la recherche, 380-382.

Observateurs participants de la recherche : but des, 375-379. rôle des, 63-64. relations transférentielles aux, 62, 64.

Observations au moment d’un anniversaire, illustration clinique, 313.

Observations de la scène primitive :

angoisse de castration et, 362.

inquiétudes concernant les,

244.

activités ludiques et, 310.

Odeurs, comme objets transitionnels, 99.

Œdipienne, situation : illustration clinique de la, 273.


pulsions et relations d’objet et, 24. névrose infantile dans la,

369.

développement préliminaire vers, 363. fantasmes de la période préverbale et, 36. crise du rapprochement et,

184,364.

Oralité : problèmes de pulsion et de relation d’objet et, 24.

stimulation par 1’, 287.

« Oui » (mot), illustration clinique de l’utilisation du, 296.

Panique organismique, et angoisse de séparation, 31-32, 35.

Passivité : des garçons, à la sous-phase de rapprochement, 347. illustrations cliniques de, 220,225,228. individuation, agressivité et, 261.

Patterns de bercement, et comportement de soutien, 93,105.

Patterns de faire sauter, et comportement de soutien. 93.

Pénis :

conscience de, illustrations cliniques, 216, 236, 283,

285, 289, 292-293, 306-307, 342, 345-348, 351.

découverte du, chez le garçon, 178-179,359. identité sexuelle et, 178-

181.

conscience des filles du,

179-181,273. position verticale et, 126, 178-179.

Perception : conscience d’être séparé et, 25. individuation et, 113. mère infantilisante omniprésente et, 21.

Père :

illustrations cliniques de la relation avec le, 148, 209, 215, 220, 231-232,

238, 243, 246-248, 255, 273, 299,308,313. intérêt de l’enfant pour la taille du, 299. comportement de départ-précipité-en-flèche et identification avec le, 141.

différenciation et, 106. jeu d’imagination concernant le, 243. réaction du cinquième mois au, 209. jeux avec le, 199. identification au cours de la première sous-phase de rapprochement avec le, 157. identité sexuelle et le, 220, 346-347. identification avec le, 168, 220, 299, 346-347.


psychose infantile et relation d’objet au, 26. possibilités d’observation de l’enfant avec le, 59. situation œdipienne et, 273.

envie du pénis et, 180. crise du rapprochement et, 137,215. au cours de la sous-phase du rapprochement, 134,

162.

entrevues de recherche avec le, 383-384. réactions à la séparation et, 340. expansion sociale et, 157. au cours de la troisième année, 201.

Période de latence : évaluation de l’issue chez l’enfant et, 323n. crise du rapprochement et, 368.

Période introjective-projec-tive, 165.

Permanence de l’objet : agressivité, ambivalence et, 267.

illustrations cliniques de la, 189-196, 229, 267, 300,311-312. consolidation de l’individualité et, 185-202. crise du rapprochement et, 184. séparation-individuation et, 359.

Piaget, 169,188.

Permanence de la personne,

189.

Permanence du self : illustration clinique de la,

300.

séparation-individuation et, 359.

Perte de l’objet : peur de l’abandon comme peur de, 239. au cours de la sous-phase des essais, 124-125. angoisse de séparation au cours de la sous-phase de rapprochement, 134. au cours de la phase de sé-paration-individuation, 20.

Peter (cas clinique), 102-103, 106-107.

Peurs : illustrations cliniques de, 236-240,350. du mauvais üil, 312. de perdre l’amour, 163,

239.

Phase anale : agressivité à la, 346. début du rapprochement et, 156. illustration clinique de, 238.

maturation pulsionnelle et, 200.

quatrième sous-phase et,

197.

différences définies sexuellement (« gender ») au cours de, 359. attitude négativiste pendant la, 135,238. permanence de l’objet et, 200.


Phase autistique du développement, 73-80. homéostasie au cours de la, 23,328. psychose infantile et, 24-26.

indifférenciation et, 88. recherche sur la, 320-321.

Phase conditionnelle de toute-puissance hallucinatoire, 79.

Phase de toute-puissance hallucinatoire, 79.

Phase phallique : agressivité à la, 346. illustration clinique de la,

266-267. quatrième sous-phase et,

197.

identification au père au cours de la, 299. conscience de la différence des sexes à la, 200.

Phase symbiotique : 89-93. angoisse de la, 347. attention tournée vers l’intérieur au cours de la, 97-98. début de la, 81-89. non-préparation biologique du nourrisson pour la, 317. formation des limites dans la, 51.

illustrations cliniques de la, 208, 229-230, 254-255, 277, 302, 305, 330-332,350. relation symbiotique cor-rective dans la, 34. définition de la, 27.

différenciation et retards dans la, 104-105. noyau du moi à la, 329. identification au cours de la, 197. psychoses infantiles de la, 24-26.

fonctions locomotrices pendant la, 116. implication de la mère dans la, 254-255. tension de besoin à la,

186-187. signalisation réciproque optimale pendant la, 328. surstimulation pendant la, 302.

narcissisme primaire à la, 79.

recherches sur la, 35, 319. phase suivante de séparation-individuation, 20.

« état d’aspiration » et, 131. angoisse devant l’étranger et, 101-104. utilisation du terme, 82.

Pièce des bambins : miroir dans la, 58. distance optimale et, 173. réaction phobique à la,

271.

pendant la crise du rapprochement, 172-173. raison de la création de la, 53-56.

à l’intérieur du cadre de la recherche, 50.

Pleurs, au cours de la sous-phase de rapprochement, 167-168.

Position verticale :


schéma corporel et, 212. illustration clinique de la,

279.

Possessivité, illustration clinique, 237.

Pressions sadiques, système de protection contre les,

87.

Principe de plaisir, et principe de réalité, 327, 362.

Processus d’éclosion, 97-99. illustrations cliniques du, 104-107, 336, 351. tardive et prématurée, 104-112, 336,351. réactions de la mère à 1’, 318-319. locomotion en position verticale et, 125.

Processus de séparation-individuation : âge de l’enfant au moment du, 66. pulsion agressive dans le, 362.

début du (6 mois), 98. illustrations cliniques du,

229, 254, 259-260, 301-302.

fonction catalysatrice du maternage normal dans le, 33.

points tournants du, 361-

362.

définition du, 19-20. développement de l’hypothèse de, 28-30. changements dans l’environnement au cours du, 254.

précurseurs du, 77-93.

réaction de la mère au, 259-260. fonctionnement moteur et inférences concernant le, 39.

paniques organismiques au cours du, 31-32,35. recherches sur le, 34-36, 321,333. sentiment d’identité au cours du, 32. psychose symbiotique et,

28-36. durée du, 19-22. variable du, 323.

Processus mental et disponibilité émotionnelle de la mère, 138.

Projection : illustration clinique de la,

295.

comme mécanisme de défense, 295. au cours de la phase symbiotique, 86. jouets, comme offrandes à la mère comme, 153.

Psychose :

troubles du développement dans la, 24. comme trouble extrême de l’identité, 27,32. infantile, voir Psychose infantile, sentiment d’être séparé et, 26.

symbiotique, voir Psychose symbiotique.

« timing » des traumatismes et, 326. objet transitionnel et, 100.


Psychose infantile, et angoisse de séparation, 31-32, 35.

Psychose symbiotique : maternage dans la, 33. régression dans la, 83. recherches sur la, 34-36.

Puînés, voir Fratrie, puînés dans la,

Pulsions : phase anale et maturation des, 200. développement de la relation d’objet dépendant de, 23.

mère et gratifications des,

188.

Pulsions instinctuelles : moi au cours de la phase symbiotique et, 85. images de l’objet d’amour et, 90.

mobilité de la décharge des, 39.

Questions orientrices, dans la recherche, 413-424.

Ramper :

illustration clinique du comportement de, 231, 258, 349. distanciation et, 303.

Réaction devant l’étrangeté, 334.

Réactions de l’enfant à ses pairs, 53.

Réactions de sursaut : illustrations cliniques des, 209,331. précocité du pré-moi nucléaire et, 330.

Réactions en miroir : illustrations cliniques des,

150, 156, 232, 235, 239, 262.

démarcation du self de l’autre observable par des, 96. au cours de la différenciation, 168, 357n. observation des, 58. patterns de bercement et, 93.

Réaction phobique à la pièce des bambins, 271.

Réceptivité cénesthésique, 95.

Recharge, phénomène de : absence du, 303. remplacement du, 134. illustrations cliniques du, 152, 233, 272, 281. au cours de la période des essais, 120-122,155. symbolique, 272.

Recherche : âge de l’enfant dans la, 66.

observations de domaines dans la, 382. données disponibles dans la, 373-388. évaluations du comportement dans la, 403-412. standardisation clinique dans la, 67-68. critique des procédés de la, 41-44. évolution et fonctionnement du cadre de, 41-70.

dossiers cinématographiques de la, 384-386.


histoire du développement de la, 59-66. visites à domicile dans la, 386-387. motivation des mères pour entrer dans la, 59-63. observateurs non participants dans la, 380-382. questions orientrices de la, 413-424. premières approches de la, 402-413. cadre physique de la, 45-49.

analyse raisonnée de la, 391-400. recrutement des mères pour la, 59-61. fiabilité de l’observation dans la, 68-70. rôle des observateurs participants dans la, 63-64. réunions du personnel de la, 389. stratégies de, 401-432. structure de groupe dans la, 61-63. tests pour les enfants dans la, 387.

Reconstruction, à la période préverbale, 37,317.

Refoulement : adaptation et, 341. de l’agressivité, 224,251. de l’envie du pénis, 345-346.

Régression : illustration clinique de,

221.

comme défense, 247. retour de la mère au travail et, 221.

au cours de la sous-phase de rapprochement, 214. angoisse de séparation et, 196. tension et, 314.

Relation asymbiotique, 131.

Relations d’objet : fonctionnement du moi et, 24.

recherche sur le développement des, 23-26.

Relations spatiales, développement du sens des, 196.

Relation symbiotique cor-rective, 34.

observateurs participants et, 63-66. dans le cadre de la recherche, 42.

Relaxation, et conscience du corps, 95.

Réponse du sourire : lien entre le nourrisson et la mère et, 95. illustrations cliniques de la, 230, 253. comportement de soutien et, 90-91. précocité du pré-moi nucléaire et, 330. social, voir Comportement du sourire social.

Représentations du self, et angoisse de castration, 200.

Retrait en vue de la conservation chez les singes, 130.

Réunion avec la mère : illustrations cliniques de, 147,231, 297. pendant la seconde moitié de la première année, 118.


observations de recherche sur les, 50, 53,55.

Rêves, illustration clinique des, 275.

Sado-masochisme, problèmes pulsionnels et de relation d’objet et, 23-24.

Sam (cas clinique), 301-314, 327,331-335,339,342-343, 350.

Schéma corporel : au début de la sous-phase de rapprochement, conscience du, 157. illustrations cliniques de la conscience du, 246, 248,288-290, 307. angoisse de castration et, 200.

bouffonnerie et, 293. éclosion tardive et précoce et, 104-112. différenciation et, 95-99,

115.

jeux avec la mère et, 355. identité sexuelle et, 178-

182.

réactions au miroir et, 58. au cours de la sous-phase des essais, 356-357. au cours de la sous-phase de rapprochement, 356-359.

séparation-individuation et, 19.

position debout et, 212. pendant la période symbiotique, 84-87, 89.

Sein, l’enfant qui se tourne vers le, 79-80.

Self :

attention tournée vers l’intérieur pendant le stade symbiotique et, 97-98.

mère comme extension du, au cours de la crise du rapprochement, 164. objet distinct du, 96. structuration du moi et, 162-163. vision dans la conscience du non-self distinct du,

99.

Sens de la temporalité, développement du, 196,216.

Sentiment océanique de l’enfance, 81.

Sentiments conflictuels, illustration clinique des, 226, 294-295.

Séparation : angoisse liée à, voir Angoisse de séparation, illustrations cliniques de la, 130-131, 212, 268,

292.

tentative de l’enfant pour contrôler la, 292. définition de la, 20, 26-27. au cours de la première sous-phase des essais, 123.

au cours de la quatrième sous-phase, 191. hospitalisation et, 282-283,286. individuation et, 19-20, 112-114. état « en sourdine » à la,

130-131.


permanence de l’objet et,

185.

possibilités d’observation de la, dans le cadre de la recherche, 49-53. narcissisme primaire et, 24.

au cours de la sous-phase de rapprochement, 135-

136,340-344. durant la seconde moitié de la première année,

117-118. sommeil en tant que, 58. observations dans la pièce des bambins de la, 54,

56.

protestations vocales contre la, 268,270. marche et, 283-284.

Sevrage : illustrations cliniques du, 92-93,109, 256. comportement de soutien pendant le, 92-93.

Signal d’angoisse : angoisse de séparation et,

31.

angoisse traumatique par opposition au, 23.

Singes, retrait en vue de la conservation, 130.

Socialisation, et réaction devant l’étranger, 104.

Süurs, voir les items sous Fratrie.

Sommeil : illustration clinique des troubles du. 208, 231 -

232.

au cours de la première enfance, 77.

troubles du, à la sous-phase de rapprochement, 154. comme séparation de la mère, 58.

Sous-phase de rapprochement, 133-184. agressivité au cours de la,

198.

début de la, 155-163. conscience du corps pendant la, 356-358. illustrations cliniques de la, 139-154,191-193,219, 236-241, 262-264, 284-

286, 290, 304-305. signaux de danger au cours de la, 138-143,153-154. mécanismes de défense au cours de la, 219. illustrations cliniques précoces de la, 212-214. éventail des émotions au cours de la, 167-169. fixation au niveau de la, 368-369. identité sexuelle à la, 178-

182.

identification introjective à la mère à la, 332n. humeur de la, 344,349. attitude de la mère pendant la, 138. distance optimale pendant la, 173-177. réactions à la séparation pendant la, 340-343. patterns de filature et de départ-précipité-en-flèche au cours de la, 135-136.


réactionsdevantl’étranger pendant la, 336-337. subdivisions à l’intérieur de la, 154.

Sous-phase des essais : agressivité à la, 362. frontières du corps propre à la, 357. illustrations cliniques de la, 116-123,139-140,210-212, 232-233, 258-260, 262, 279-280, 288, 303, 305,327,348-350. première période de la, 115-117. l’état « en sourdine » au cours de la, 129-130. masturbation au cours de la, 179. humeur de la, 343, 348-

349.

disponibilité de la mère pendant la, 141-142. phénomène de recharge à la, 120-122,155. réactions à la séparation au cours de la, 335,339-

340.

observation dans la pièce des bambins de la, 55,

57.

marche au cours de la, 125-129. mot « bye-bye » (« au revoir ») au cours de la, 160.

Stade préobjectal : 88.

Stade préverbal : individuation et, 28. constructions psychanalytiques concernant le, 36-40,320-321, 322n.

angoisse de séparation et,

29-31.

Stimulation : pendant la phase autistique, 77-78, 80. déficience dans la première enfance et besoin de, 286-287. différenciation et, 355. sensitivité à la, de 3 à 4 semaines, 82n. réponse propre à la phase symbiotique à la, 89, 104-105.

Structuration du moi, 162-

163.

Sublimation, et angoisse de séparation, 251-252.

Surmoi : intériorisation des demandes parentales comme précurseur du, 174,183. approbation de la mère comme précurseur du,

230.

précurseurs du, 295-296. crise du rapprochement et, 367. peurs de l’apprentissage de la propreté et, 248.

Système nerveux central, au cours de la phase autistique, 80.

Teddy (cas clinique), 167-168,277-300,327,331,333, 335-336,339,342, 349,351.

Tension : conscience du corps et, 95.


dodelinement et brassage de la tête pour décharger la, 281. équilibre homéostasique et, 81.

comme précurseur de l’angoisse, 23.

Tensions de besoin : au cours de la phase autistique, 78. permanence de l’objet et, 185-187. relation d’objet dans le soulagement de la, 81. phase symbiotique et soulagement de la, 81-83.

Tests des enfants, 387.

Timidité ; pendant la crise du rapprochement, 286.

Tommy (cas clinique), 153-

154.

Toucher, voir Modalité tactile.

Toute-puissance, sentiments de :

au cours de la phase autistique, 78. conscience du manque de, 343-345. narcissisme et, 365-366. observation des, 57. narcissisme secondaire et, 346n, 348.

Traumatismes : illustration clinique de, 152, 277-282. morcellement à la suite de, 31-32. permanence de l’objet et, 200.

crise de rapprochement et, 184.

au cours de la sous-phase de rapprochement, 152. « timing » des, 324,326. voir également traumatismes de choc ; traumatismes de tension.

Traumatismes de choc : agressivité et, 251. troubles du développement et, 350. permanence de l’objet libidinal et, 195. crise du rapprochement et, 184. au cours de la sous-phase de rapprochement, 148, 152.

Traumatismes de tension : développement et, 324-327.

crise du rapprochement et, 184.

sous-phase de rapprochement et, 152. régression à cause des, 314. clivage et, 314.

Tristesse, au cours de la sous-phase de rapprochement, 158,167.

Visage de la mère : différenciation corporelle et, 98.

illustrations cliniques de l’utilisation par l’enfant du, 254-256. comme premier percept significatif, 84-85. jeux et exploration du, 355. refus de la mère de permettre au nourrisson d’explorer le, 254,256. réaction devant l’étranger et, 102-104. symbiose et observation par le nourrisson du, 84. dans des situations transi-tionnelles, 100-101.

la marche et le support émotionnel du, 127. Visites à domicile, 386-387.

Wendy (cas clinique), 159, 253-276,331,333-334,339-

341, 352.

1

   Voir « Clinical Studies in Benign and Malignant Cases of Childhood Psychosis — Schizophrenia-Like », in Am. J. Ortho-psychiatry, n° 19, p. 297.

2

   Voir « On Symbiotic Child Psychosis : Genetic, Dynamic and Restitutive Aspects », in The Psychoanalytic Study of the Child, vol. 10, New York, International Universities Press, p. 195-212.

3

   Dans The Psychoanalytic Study ofthe Child, vol. 18, New York, International Universities Press, 1963, p. 325-342.

4

   Voir M. Mahler et M. Furer, Description of the Subphases. Histoire du travail sur la séparation-individuation, présenté à l’Atelier IV, intitulé Research in Progress, à l’American Psychoanalytic Association, St Louis, le 4 mai 1963 ; et M. Mahler, Studies of the Process of Normal Séparation-Individuation : The Subphases, travail présenté à la Philadelphia Psychoanalytic Society, le 15 novembre 1963.

5

Nous savons maintenant qu’il n’y a pas de pulsion de séparation per se, la donnée innée est une pulsion d’individuation, laquelle ne peut se réaliser sans séparation autonome.

6

Voir Hartmann, Kris et Loewenstein (1946) en ce qui concerne la discussion sur la maturation et le développement.

7

   Subvention n° M-3353 de l’Institut national de santé mentale, USPHS 1959/1960-1962/1963, « The Natural History of Symbiotic Child Psychosis », M.S. Mahler et M. Furer, principaux cochercheurs.

8

malheureusement hors du champ de notre méthodologie de recherche de fournir une orientation générale qui permettrait une utilisation plus spécifique et pédagogique des phénomènes moteurs, surtout expressifs et affectivo-moteurs, comme référents des processus intrapsychiques. Nous espérons que d’autres chercheurs entreprendront un tel projet.

9

Cette disposition s’avéra finalement bien meilleure à l’origine qu’elle ne le fut plus tard, parce qu’il y eut alors (à cause de l’emplacement de la porte d’entrée et du plan architectural général de la pièce) plus de confusion due à l’entremêlement des mères, des nourrissons et éventuellement même des bambins.

10

Communication personnelle.

11

Ce n’est que beaucoup plus tard, dans son travail sur La Négation, que Freud a exposé plus en détail la réalisation, quant au développement, de l’épreuve de réalité qui survient lorsque l’image de l’objet perdu peut ou ne peut pas être retrouvée par la perception.

12

Benjamin et ses collègues (1961) ont noté l’existence d’une crise physiologique intéressante vers l’âge de trois ou quatre semaines. Une crise de maturation se produit à cet âge. Cette idée est née des études électro-encéphalographiques et de l’observation du fait qu’il y a un accroissement marqué de la sensitivité totale aux stimulations extérieures. « S’il n’y a pas intervention d’une figure maternelle pour aider à réduire la tension, le nourrisson a tendance, à cette époque, à être submergé par les stimuli, ce qui s’accompagne d’un accroissement de cris et autres manifestations motrices d’affect négatif indifférencié. »

13

On en a la preuve avec la célèbre insensitivité-périphérique-à-la-douleur tout autant qu’avec l’hypersensitivité, génératrice de panique, aux sensations entéroceptives (« entrailles »), équivalente aux mauvais introjects chez le psychotique.

14

C’est là un exemple frappant de ce que dit Phillis Greenacre (1959), à savoir que le corps de l’enfant représente un pénis dans l’inconscient de la mère. Nous l’avons vu à maintes reprises chez nos mères, mais nous n’avons pas choisi de le souligner à chaque moment particulier de notre étude.

15

Le docteur Greenacre a récemment corrigé son idée première, estimant que ce dernier facteur était important dans la constitution de l’objet transitionnel.

16

Nous avons pu illustrer ce comportement dans un film.

17

1965). Nous n’avons pas seulement observé la réaction du contour du corps du nourrisson avec celui du corps de sa mère, mais nous avons nous-mêmes noté la nature du moulage de jeunes nourrissons dans nos bras. Nous avons décrit cette sensation cénesthésique en termes de : « se moulant bien », « fondant », « raide-comme-une-barre », « style-poche-de-patates », etc.

18

Bien que nous soyons convaincus du fait que la plus grande part de l’adaptation doit venir du nourrisson souple et non-formé, cela ne veut pas dire que le maternage ne doit pas suivre les exigences changeantes du processus de séparation-individuation ; il doit y avoir une certaine dose d’adaptation de la part de la mère également.

19

Communication personnelle.

20

Quoique sous une forme différente, la recaptation de la mère absente dans un état éveillé, « en sourdine », et de « construction imagière », présentait un parallèle avec ce qu’ont dit Lewin (1946) et Isakower (1938) de l’évocation, dans les rêves et au moment de s’endormir, des « mondes perdus ».

21

Par « filature », nous désignons l’habitude incessante de l’enfant de surveiller et de suivre chacun des mouvements de sa mère.

22

   Nous voyons ici la confusion totale de l’enfant entre la douleur infligée de l’extérieur et la douleur provoquée par des sources somatiques (à l’intérieur du corps). Dans son esprit d’enfant de vingt-neuf mois, la douleur paraissait venir d’un « mauvais » objet introjecté ; les sensations intérieures douloureuses sont alors extériorisées, attribuées à la « mauvaise » mère.

23

est la seule qui est réclamée pour aider à la production douloureuse de la selle.

24

Cf. les travaux de McDevitt sur l’image en miroir (inédits).

25

Non pas la manière tranquille et sereine observée chez d’autres garçons.

26

Dans les locaux exigus où habitaient les M., être exposé à la scène primitive semblait inévitable !

27

Une explication de la psychodynamique des accès de colère est fournie par Mahler dans ses travaux sur les « tics » (Mahler et Luke, 1946 ; Mahler, 1949 a).

28

l’agresseur ou une identification projective, nous ne pouvons rien en dire.

29

   Parmi les auteurs psychanalystes, Jacobson (1964 [1975]) est l’une de ceux qui ont éclairé la question de la continuité des problèmes de l’apparition du self et des images objectales, jusque dans la troisième année.

30

   Communication personnelle.

31

Nous avons appris que d’intenses réactions à la séparation apparurent effectivement, non pas immédiatement après son entrée à la maternelle, mais quelques mois plus tard (voir Speers et coll., 1971 ; Speers, 1974).

32

Dans la réalité et dans son image mentale, sa mère et elle semblaient aller syncrétiquement ensemble. Cela semblait être, pour Donna, la condition sine qua non pour pouvoir expérimenter « l’état idéal de son self ».

L’auteur senior a nommé une telle syntonisation mutuelle et invisible entre le nourrisson-bambin et sa mère (même séparés dans l’espace) le « cordon ombilical invisible ».

33

Un participant remarqua, chez Donna, des réactions de colère considérables et des réactions de jalousie particulièrement complexes à cet âge. Cela est important et ne devrait pas être négligé. Entre l’âge de quatorze et quinze mois, Donna était, de tous les enfants, la plus agressive et la plus provocatrice.

34

À l’âge de quatorze et quinze mois, on mentionna, à propos de Donna, l’aspect provocateur du départ-précipité-en-flèche loin de sa mère, au terrain de jeu, mais cette conduite, dit-on, s’atténua vers l'âge de seize mois.

35

ressources. Nous avons noté par la suite que cette surprotection avait contribué à ce que Donna développe une ambivalence plus grande que la normale à l’endroit de sa mère.

36

Les tests sur le développement indiquent que Wendy avait des dons normaux dont elle ne tirait pas un profit optimal. Les tests révélèrent qu’à vingt et un mois, puis à vingt-neuf mois, le développement du langage de Wendy avait quatre mois de retard sur son âge chronologique et que le secteur personnel-social de sa personnalité était également tardif Cependant, à l’âge de trente-quatre mois, son développement avait plutôt rattrapé le retard, c’est-à-dire que, vers la fin de sa troisième année, le développement de son langage et son développement personnel-social connurent une poussée impressionnante - ce que nous avions découvert indépendamment des tests, par nos données d’observation et ce que nous en disait madame M.

37

Par ailleurs, dans la situation de la fratrie, comme dans la

38

Cela semblait représenter un mélange de comportement typique de rapprochement et de régression à des réactions plus primitives à la séparation.

39

tion spécifiquement déplacée du « mauvais » côté de la mère, une forme individuelle de clivage, dans le cas de Wendy.

40

Nous devrions mentionner que Wendy n’eut jamais d’objet transitionnel et qu’elle n’aima jamais particulièrement le biberon, contrairement aux autres nourrissons et bambins, pas même le biberon du soir.

41

Nous pouvions clairement observer, dans cette circonstance, qu’à l’âge de onze mois, des frustrations et des traumatismes additionnels mobilisaient, chez Teddy, l’agressivité orientée vers le but.

42

Cette surexcitation se voyait chez plusieurs enfants à l’âge annonçant la montée de la phase phallique.

43

Cette étude fut entreprise en 1959 par M. Furer, M.D., et Ann Haeberle Reiss, Ph. D., assistés de l’auteur junior du présent volume, Anni Bergman. Elle fut poursuivie par l’auteur senior de ce volume et par le docteur Furer, en tant que principaux cochercheurs, avec la participation de plusieurs autres observateurs, dont la plupart étaient également impliqués dans le projet parallèle : « Symbiotic Child Psychosis » (voir également les remerciements et la préface de ce volume).

44

Des suivis parcellaires nous ont montré que la consolidation du moi et de la constellation pulsionnelle de chaque enfant, dans la seconde partie de la troisième année demeure, sous bien des aspects, caractéristique de son développement ultérieur ; c’est-à-dire qu’il y a une sorte de continuité historique à partir de ce point. Des examens ultérieurs, surtout des tests psychologiques, montrent que, même si, bien sûr, la phase phallique-œdipienne et sa résolution peuvent modifier substantiellement les vicissitudes de la caractéristique de la personnalité de base de l’enfant de trois